Campagnes

avec la participation

de Nimis Groupe

Campagne FRONTEXIT

initiée par le groupe

migreurop et le Ciré

Depuis plus d’une décennie, une approche exclusivement sécuritaire oriente les politiques migratoires européennes : délivrance restrictive des visas, construction de murs et de clôtures, contrôle militarisé des frontières et renvoi forcé dans les pays d’origine, sous-traitance du contrôle migratoire à des États peu démocratiques,…
 

L’acteur clé de ces politiques migratoires de fermeture, c’est Frontex : l’agence européenne pour la gestion de la coopération aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne. Créée en 2004 et basée à Varsovie, l’agence a un rôle de plus en plus important. En témoignent l’augmentation de son budget, et les moyens militaires mis à sa disposition.
Et pourtant : la part des migrations internationales est restée stable ces 50 dernières années, et l'essentiel des déplacements de population se fait entre les pays du Sud.

Sans oublier que de nombreux textes internationaux protègent les migrants contre toute violation de leurs droits fondamentaux.

Parmi ces droits figurent le droit d’asile et le droit pour chacun de quitter tout pays, y compris le sien.

Avec Frontex, l’Europe déploie donc des moyens disproportionnés pour combattre un ennemi qui n’en est pas un : le migrant.

 

Une des caractéristiques principales de l’agence est le manque de transparence de ses activités. Peu de gens en ont d’ailleurs entendu parler… 

Quelles garanties l’agence présente-t-elle en termes de respect des droits de l'homme ?

Et qui est responsable en cas d’atteinte aux droits fondamentaux lors des opérations de Frontex? Autant de questions fondamentales que soulève la campagne Frontexit à laquelle s'est associé le Nimis Groupe à travers la mise en place d'actions de rue ponctuelles et théâtrales, en collaboration avec le Réseau Migreurop et le CIRÉ.

Une des caractéristiques principales de l’agence est le manque de transparence de ses activités. Peu de gens en ont d’ailleurs entendu parler… 

Quelles garanties l’agence présente-t-elle en termes de respect des droits de l'homme ?

Et qui est responsable en cas d’atteinte aux droits fondamentaux lors des opérations de Frontex? Autant de questions fondamentales que soulève la campagne Frontexit à laquelle s'est associé le Nimis Groupe à travers la mise en place d'actions de rue ponctuelles et théâtrales, en collaboration avec le Réseau Migreurop et le CIRÉ.

Credits photos : Arnaud Ghys

Campagne contre la 

spéculation alimentaire

Non à la spéculation sur les prix des produits alimentaires. C'est le message porté par un groupe d'ONG devant le Parlement européen. Ils pointent du doigt les agrocarburants, grands consommateurs de céréales.Les organisations présentes ont remis une pétition de plus de 30.000 signatures à Markus Ferber alors que le Parlement européen doit se prononcer la semaine prochaine sur la limitation de la part des agrocarburants.

Le 04 Septembre 2013, le Nimis Groupe a collaboré entant qu'acteur, à la demande de SOS FAIM et en partenariat avec Friends of the Earth, Oxfam Germany et le World Development Movement, aux actions menées devant le parlement européen. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now